Le chaos

Le chaos est la voie de la transformation.

Merci de partager!

Le chaos est la voie de la transformation.

« Bonjour, Comment ça va ma fille? »

« Ça va bien merci », répond celle-ci sur un ton désintéressé. Ce qui interpelle sa mère…

« Ça n’a pas l’air de bien aller à ce que je perçois »

« Tu as raison, plus rien ne va. Je ne me reconnais plus. Je n’ai plus le goût de rien, et j’ai même plutôt envie de tout foutre en l’air, de tout laisser tomber. Je dois être en dépression. Je suis prise dans un emploi que je n’aime pas, mon conjoint ne me soutient pas et me comprend encore moins. Les enfants accaparent tout mon temps. Je vis dans un environnement dans lequel je ne me retrouve pas. Rien ne va autour de moi. Mes relations sont stériles, je ne trouve personne intéressant. Mon sommeil est agité et non récupérateur. J’aimerais me retrouver sur une ile déserte seule avec mon doudou »

« Je te comprends ma fille. J’ai vécu ce surmenage moi aussi environ à la même période que toi. Cela a passé avec le temps. J’ai gardé mon emploi, vous avez grandis, toi et ta sœur. Ton père est resté le même et aujourd’hui la vie est plus calme »

« Je ne veux pas que la vie soit plus calme, je voudrais qu’elle ait un sens !! »

« Le sens de la vie est d’être une bonne mère pour tes enfants et une bonne épouse pour ton mari. Le reste c’est de la fantaisie, du rêve »

« Merci maman pour ton soutien, mais en ce moment ce ne sont pas les paroles que j’aimerais entendre. Je veux une solution. Je désire me sortir de cet état. Il y a surement une solution, un médicament, une recette qui existe. Je ne resterais vraisemblablement pas dans cet état toute ma vie »

Voilà le dialogue que j’ai eu avec ma mère et m’a amenée à faire mes recherches seule. Je décide de commencer par Google. Je cherche, « mal être », « bien dans sa peau », « bonheur ». Rien ne me touche, rien ne me rejoint. Plus je cherche, plus je suis perdue, je ne trouve que des réponses simplistes à la mode: pensez à vous, choisissez vous, faite du yoga, respirer, recentrez-vous.

Puis je tombe sur un article sur le Chaos. Tient c’est bien ce que je vis en ce moment. Je suis vraiment dans le chaos.

L’article parle d’équilibre, pourtant le chaos c’est l’inverse de l’équilibre. Il dit que tout est en mouvement, que l’équilibre est partout et que lorsqu’une évolution est nécessaire, le chaos s’installe pour disperser les éléments afin de les reconstituer en un nouvel équilibre évolué.

Pour être en morceaux, je suis bien en morceaux… Je n’ai plus de repère, je ne me retrouve plus en rien ni personne. Je ne me reconnais même plus.

L’article donne l’exemple de la fécondation. Le spermatozoïde est en parfait équilibre, il rencontre l’ovule, lui aussi en parfait équilibre, mais pour créer un nouvel équilibre plus évolué, les deux doivent se défaire et disperser leurs éléments (chromosomes) pour les reconstituer en un nouvel équilibre, le fœtus. Plus évolué que la forme précédente.

Vais-je me défaire et devenir un être évolué complètement transformé ? Je n’ai pas le goût de me retrouver avec une tête de crapaud dans un corps d’hippopotame, déjà que depuis la naissance des enfants j’ai vu mon corps se transformer!

L’article donne aussi l’exemple d’une recette d’omelette. L’équilibre de l’œuf se brise (le chaos) et s’organise avec les autres ingrédients pour former quelque chose d’autre, une omelette.

D’après l’article, le chaos serait une bonne chose, précédant une transformation…

Le changement n’est jamais douloureux. Seule la résistance au changement est douloureuse. Bouddha

Il donne aussi l’exemple de l’enfant qui se transforme en adolescent. C’e serait un passage très difficile pour l’enfant de perdre ses repères, de voir son corps se transformer et son cerveau se désorganiser pour trouver un nouvel équilibre à partir de changements hormonaux. L’enfant, le chaos, l’adolescent.

Ouf, donc certaines transformations se font de l’intérieur, je ne me transformerais pas en crapaud galeux énorme.

Si je comprends bien, je serais dans une phase précédent une transformation. Mais je ne vois pas comment ni par où je dois commencer et ce que je dois faire.

Cela me rassure quelque peu, je voudrais confirmer ce sentiment avec maman. Je l’appelle.

« Bonjour ma fille comment vas-tu aujourd’hui, as-tu accepté ton état? Es-tu allé voir ton médecin? »

« Non pas vraiment, je suis toujours aussi perdue mais j’ai fait des recherches et cela me sécurise un peu »

« Tu devrais te fier aux professionnels et aller voir ton médecin, il te donnera quelque chose pour ta dépression »

« Merci maman pour ton conseil, mais je voulais seulement savoir si quelque chose avait changé en toi suite au passage que tu as vécu. Tu me disais que tu étais passé par là »

« Non ma fille, rien n’a changé, le temps ma permis d’accepter la situation. Je n’aime pas plus mon travail mais j’ai appris à faire avec. Ton père n’a pas changé non plus mais nous avons appris à nous contenter de ce que nous avons. La vie n’est pas toujours rose tu sais ma fille. Mieux vaux ne pas trop brasser la merde sinon nous soulevons des odeurs nauséabondes pour rien. Le temps arrange bien les choses »

« Merci maman, je te rappelle sous peu »

Ce n’est pas vraiment ce que je désirais entendre. Je ne veux pas que cette situation s’éternise. L’article parlait de changement, ma mère n’a pas changé et rien n’a changé dans sa vie.

Je poursuis mes recherches. Qui cherche trouve selon ce que dit le dicton.

Je trouve plusieurs articles intéressants sur le site de psychologie.

Beaucoup de gens ont peur du changement. Ils préfèrent rester dans leur état et leurs limitations actuelles. Ils rechercheraient une forme de sécurité dans le connu même si ils n’aiment pas ce connu.

Je crois qu’ils décrivent bien ma mère qui reste accrochée à ses valeurs et croyances sans jamais se remettre en question.

Je lis aussi que le changement est inévitable pour qu’une personne puisse évoluer. Que ce qui est important à l’enfant perd de son importance à l’adolescence et ainsi de suite vers les différentes étapes de la vie. Sinon Les gens restent bloqués dans un passé limitant qui ne met plus de sens mais ils apprennent à se contenter de ce que la vie leur a offert à un certain moment de leur vie. Comme s’ils restaient pris dans ce passé.

Ces articles expliquent que parfois la transformation est difficile, parce que les gens résistent trop. Que ce passage ne soit pas facile mais qu’il peut l’être moins quand on est bien guidée dans ses changements de croyances et de valeurs.

Cela voudrait dire que mes croyances sont en train de changer?

Certains articles proposent des exercices et d’autres d’être accompagné pour bien vivre les transformations de la vie qui passent toujours par un chaos.

Là je commence à me retrouver, à faire les liens.

Je décide donc d’aller voir un psychothérapeute.

C’est ma troisième rencontre et déjà je commence à retrouver un équilibre dans ma vie. Ce n’est pas facile de répondre à toutes ces questions que je ne me posais pas. Qu’est ce que tu aimes dans la vie, n’aime pas?  Qu’elles sont tes passions? Que fais-tu pour leur donner vie? Que recherches-tu dans la vie? Dans ton travail? Dans tes relations?

Ça ne finissait plus toutes ces questions les une à la suite des autres. Je ne savais même pas quoi répondre au début. Mais à force de chercher en moi, les choses ont commencé à changer autour de moi. Mon regard a évolué… Ma vie retrouve un sensé mes valeurs ont changé. Je recommence à donner vie à mes rêves que j’avais mis de coté.

Je sens que je commence à me transformer. L’autre jour je me suis surprise à chercher dans les offres d’emploi pour trouver un poste qui se rapproche plus de mes valeurs que j’ai appris à identifier.

Comme me l’a souligné mon thérapeute, mon travail se doit d’être en accord avec mes valeurs, sinon je serai toujours malheureuse dans mon travail et cela se répercutera dans l’ensemble de ma vie.

Cette transformation que je sens s’installer en moi me permet vraiment de mieux commencer à apprécier ma vie. Mais si je me fie aux articles que j’ai lu, ce processus risque de se produire encore dans ma vie. Je serai plus à l’écoute si je ne désire pas finir comme maman à devoir me contenter de ce que la vie m’a offert au lieu de m’adapter à ce que la vie peut m’offrir.

Merci chaos de m’indiquer que je suis en transformation pour une version plus évoluée de moi.

Évoluer c’est ça vivre.

Jean-Pierre Gagné

Merci de partager!

13 réflexions sur “Le chaos est la voie de la transformation.”

  1. J’ai déjà vécu le chaos! J’aurais bien aimé connaître cette phase avant de la vivre, ça aurait permis de l’accueillir avec plus de douceur… merci Jean-Pierre ❤️

  2. Merci Jean-Pierre pour ton article.Merci pour tes articles qui sont très intéressantes. J’ai vécu le chaos beaucoup de temps de ma vie. Mais grâce à mes amis , à mon expérience de travail, j’ai su lire parmi les lignes et retrouver mon chemin. Merci , Merci, Merci!

  3. Chantal Gosselin

    J’ai vécu le chaos. Plusieurs d’ailleurs. Et même si ce n’est pas facile il est vrai qu’à chaque fois je me rapproche toujours plus de qui je suis réellement, profondément. Merci Jean-Pierre ! J’ai hâte de te revoir. xx

  4. Le chaos est la voie de la transformation. j’en suis bien consciente après m’y être retrouvé dedans bien a fond. oui ce chaos revient a certain moment de ma vie ou j’ai fait des bons quantiques par la suite dans la découverte de qui je suis et de ma propre lumière. En suis je sorti ? je cherche par tous les moyens de m’en convaincre, car c’est long longtemps… mais je n’en suis pas certaine a 100%. pourtant il me semble enfin poindre une lumière au loin qui me redonne le gout à la vie en dehors de la cellule que je me suis faite pour me protéger.

  5. Merci Jean-Pierre,
    J’ai vécu le chaos et je confirme qu’il est source de changement, pour autant qu’on se permette de l’accueillir.

  6. Wow! je me suis reconnue dans ce texte. J’ai vécu le chaos il y a un an! et comme je n’ai pas résisté ça été moins difficile…et les changements ont été extraordinaires! Merci pour le partage!

  7. Oh cela ressemble aux discussions que j’ai avec ma mère… elle rajoute normalement quelque chose comme les autres ne se sont pas planter mais toi, tu n’es pas dans leur situation avantageuse… hein??? « J’ai tellement vécu le chaos » que j’ai décidé d’arrêter d’en parler aux gens qui ne m’écoutent pas… et j’ai pris le pas pour retrouver mon chemin… il esT beau mon chemin mais toujours un peu chaotique!!!! Merci de me rappeler le sens du chaos..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page