L’important n’est pas d’avancer

Merci de partager!

L’important n’est pas d’avancer, l’important est de regarder dans la bonne direction et d’avancer.

Courir toute sa vie pour n’aller nulle part, c’est le drame de trop de gens.

Ne cherche pas un métier, cherche qui tu es.

Ne cherche pas le bonheur, cherche la joie.

Ne cherche pas un but, cherche une direction.

Ne cherche pas une carrière, cherche une passion.

Ne cherche pas à réussir dans la vie, cherche à réussir ta vie.

Ne cherche pas la perfection, cherche ta couleur.

Ne cherche pas l’argent, cherche comment tu peux contribuer.

Ne cherche pas à avoir, cherche à être.

Ne cherche pas à aimer, cherche à t’aimer.

Les gens n’avancent pas lorsqu’ils sont à la poursuite du mauvais but. Lorsque vous cherchez à plaire au lieu de faire ce qui vous plaît c’est démontrer que vous ne valez rien. L’estime personnelle ne se forge pas dans le regard de l’autre. La confiance ne s’acquiert pas dans la reconnaissance de l’autre. Votre vie ne se vit pas dans les besoins de l’autre.

Pour avancer dans la bonne direction, vous devez obligatoirement vous aligner avec vous-même, pas avec les désirs des autres. La personne qui passe sa vie à craindre l’opinion et le jugement des autres, qui désire plaire à tout prix, recherche la reconnaissance et qui trouve que ce quelle offre n’est jamais assez parfait, cette personne devient un esclave moderne. Elle se fera manipuler et contrôler facilement malgré ses propres besoins qui seront mis au rancard. Obéir sans se poser de question, c’est le traitement qu’on donnait aux militaires pour les transformer en chair à canon.

Avancer dans la direction dictée par les autres, c’est devenir un pion qui a perdu son identité dans une conformité qui transforme en zombie moderne pour enrichir les Tout-Puissants qui ne reconnaissent en l’individu qu’un numéro sans valeur.

Imaginez l’adolescent qui a toutes les possibilités qui s’ouvrent devant lui. Il a déjà une musique qui résonne en lui en sourdine. Il regarde son entourage et voit des personnes qui mentent pour avoir une journée de congé, rentrent de leur travail frustrés et épuisés et qui ne rêvent toute l’année qu’aux deux semaines de vacances qui leur coûteront toutes leurs économies. Cet adolescent se fait dire d’être sérieux, de mettre ses rêves de côté, de se conformer et de décider d’un métier où il aura de fortes chances de se trouver du travail pour offrir à ses proches une supposée qualité de vie matérielle, mais remplie de frustrations pour 2 semaines par année de plaisir. Alors qu’il a déjà sa musique qui commence à s’écrire, qu’entend-t-il ? « Oublie ta musique, oublie ta couleur, devient un esclave moderne » !

Que diriez-vous à ce jeune? Je jeune c’est aussi vous aujourd’hui.

Moi, je lui dirais de taire le bruit autour de lui qui l’empêche d’entendre sa musique. Je lui dirais « Coupe-toi de ces illusions pour entrer en ta vérité. Écoute ta musique et exprime-la sans rien attendre de l’extérieur ». Je lui dirais « Apprends à être qui tu es, identifie ce qui te procure de la joie, découvre tes passions puisqu’elles sont ta couleur et garde cette direction toute ta vie. Contribue par tes passions et jamais tu ne vivras de regrets et toujours le bonheur se dégagera de toi. Ta vie tu auras réussi et ta musique aura été entendue. Parce que c’est ça vivre ».

Jean-Pierre Gagné

Merci de partager!

1 réflexion sur “L’important n’est pas d’avancer”

  1. Merci jean-pierre. Une fois de plus quand je me sens un peu oerduver que le chemin devient flou , Tu es là pour me rappeler de porter les bonnes lunettes. Celles ajustées à ma vue . Pas celles de mon père ou ma mère 😉Et j’y vois déjà plus clair 😍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page